BLACK CLOUDS

Création
Fabrice Murgia/Cie Artara

17 > 24.02.2017 / Grande salle

Théâtre Création, Abonnement Gourmand

Comme pour chacune de ses créations, Fabrice Murgia s’est nourri de rencontres et d’expériences. Ici, c’est un atelier théâtral mené à Saly, au Sénégal, avec des comédiens locaux. Là-bas, ce sont différentes recherches autour des « brouteurs », ces escrocs en ligne qui sévissent depuis la Côte d’Ivoire pour réclamer de l’argent à l’autre bout du monde. Plus loin, l’auteur a exploré la vie incroyable d’Aaron Swartz, ce jeune informaticien américain adepte de l’internet en libre-accès et pionnier de l’open source, qui s’est donné la mort à 28 ans après avoir défié le FBI et le gouvernement américain.

Au plateau : quatre comédiens, deux Sénégalais, deux Belges, une envie de nous raconter avec force un grand conte contemporain, dans lequel se chevauchent une série de dialogues, de narrations croisées et de destins partagés.

Black Clouds prendra des accents de comédie quand il s’agira de nous raconter les supercheries orchestrées par les pirates du web ivoiriens, les brouteurs dont la spécialité est d’entretenir des relations amoureuses à distance avec des Occidentaux. L’internet devient alors le lieu de la rencontre entre deux personnes en détresse, l’endroit de la manipulation. Deux personnes ne se connaissent pas mais s’écrivent, elles sont à des kilomètres l’une de l’autre.
Dans ce spectacle, on évoquera le tourisme sexuel, cette « néocolonisation des corps ». On traitera de la fracture numérique Nord-Sud : cette Toile tantôt synonyme de partage d’informations et d’émancipation, tantôt de domination et d’asservissement. On s’enfoncera dans le deep web (ce web profond et invisible) et dans sa face plus sombre le Darknet, où la notion même de « frontière » n’a plus aucun sens et où tout un chacun est en mesure de s’acheter une arme, un faux passeport ou un organe.

Rencontre après le spectacle : mercredi 22.02

La Bibliothèque Centrale pour la Région de Bruxelles-Capitale sera présente avant et après les représentations avec une sélection de livres venant de ses collections, autour de la thématique du spectacle.

Un atelier à la découverte du numérique, du code à l'impression 3D

Pour tous à partir de 12 ans
2 séances : le mercredi 22 février à 14 h30 et 17h

En marge du spectacle, nous vous proposons, au théâtre, un atelier autour du numérique dans ce qu’il a de plus révolutionnaire et fascinant (réalisation d’objets, réutilisation de composants, open-source, démonstration et pratique de différentes techniques : du code, du dessin 3D, de l’impression 3D)

Cet atelier est animé par un duo ingénieur mécatronicien et designer industriel : Maxime Gravet et Martin Duchêne. http://www.leonar.be/fr/
Un aperçu en vidéo de l'atelier

Durée du workshop : 2h
Groupe : maximum 20 personnes
Prix : 5 €
Infos et réservations: 02/274.23.25 ou 02/203.53.03 et vbertollo@theatrenational.be