Théâtre National

Fragments d’un réel d’exception

Le Chagrin des Ogres / Sources

The content is not available in English. Therefore we show you this content in another language.

C’est à partir de fragments d’un réel d’exception, des faits-divers marquants, mais aussi en s’inspirant d’autres matériaux réels liés mais moins sensationnels, plus nuancés, que Fabrice Murgia a construit son spectacle.

Bastian Bosse

Le 20 novembre 2006, un jeune allemand de la petite ville d’Emsdetten, Bastian Bosse, armé jusqu’aux dents, pénètre dans son ancienne école et tire. Il blessera 37 personnes. Il retourne son arme contre lui et se donne la mort. Il avait partagé son grave mal-être et annoncé sa mortelle randonnée sur son blog dans lequel il s’était donné le pseudo de « Résistant X ». Le texte du Bastian du « Chagrin » est composé d’éléments du blog qui ont fait l’objet de montages, collages et libres extrapolations.

 

Natasha Kampusch

En août 2006, une autrichienne de 18 ans, disparue sur le chemin de l’école à l’âge de 10 ans, trompe la vigilance de Wolfgang Priklopil, un déséquilibré de 35 ans qui la séquestrait dans une cache aménagée sous sa maison. Le destin hors du commun et la réapparition « miraculeuse » de la jeune femme, rapidement ultra-médiatisés, fascinent le monde entier. En mai 2009, Natascha Kampusch commence une carrière d’animatrice de talk- shows télévisés.

 

Geneviève Lhermitte

En 2009, une mère de famille apparemment « sans histoire » tue à coups de couteau ses cinq enfants âgés de quatre à quatorze ans, les uns après les autres, à leur retour de l’école. Elle essaie ensuite de se tuer et appelle les secours. Toutes sortes de rumeurs circuleront pour tenter d’expliquer ce geste horrible et désespéré : son mariage mixte supposé raté avec Bouchaïb Moqadem, la tutelle asphyxiante pour la famille d’un parrain-protecteur omniprésent, une grave souffrance psychologique dont elle avait averti son psychiatre...
Elle a été condamnée à la réclusion à perpétuité.