Suite au mesures multiples prises dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, L’Homme rare est annulé.

Déhanchements tantôt vifs, tantôt sinueux, ondulations et mouvements souples de reins, des cinq danseurs mis en scène par la chorégraphe franco-ivoirienne Nadia Beugré, on ne verra pas le visage. La chorégraphie qui les relie et qu’ils exécutent uniquement de dos, se nourrit de techniques et de styles de danses utilisant principalement le bassin. De par leur usage insistant des fessiers, ces pratiques se voient qualifiées de plus féminines et mettent à l’épreuve voire ébrèchent une masculinité durement construite et assimilée. Des caractéristiques que Nadia Beugré retrouve par exemple dans le funk carioca, interprété ou pastiché par des hommes à la masculinité affirmée, et donnant naissance à de nouveaux courants. Partant d’un jeu brouillant nos perceptions du genre en inversant les attributs masculins / féminins, la chorégraphe place le public dans une situation de voyeurisme qu’elle associe au fruit de ses recherches sur l’appréhension du corps, notamment noir et masculin, dans l’Histoire et aujourd’hui. En référence à une série de photos de marchés aux esclaves en Côte d’Ivoire que l’artiste a consultée, L’Homme rare devient aussi une réflexion sur le regard marchand porté par les Européen·nes sur les corps noirs, et sa persistance de nos jours.

Infos

  • Durée

    1h

  • Tickets

    €18.00 / €15.00

  • À propos

    Contains Nudity

Distribution

  • Presentation
    Kunstenfestivaldesarts-Théâtre National

    Creation, choreography
    Nadia Beugré

    Performers
    Lucas Nicot
    Daouda Keita
    Nadim Bahsoun
    Tahi Vadel Guei
    Marius Moguiba

    Technical direction, light
    Anthony Merlaud

    Lighting control
    Beatriz Kaysel Velasco

    External eye
    Faustin Linyekula

    Production
    Studios Kabako
    Virginie Dupray 

    Coproduction
    Kunstenfestivaldesarts, Théâtre de la Ville, Festival d’Automne à Paris, Montpellier Danse 2019/2020

    Residency
    Agora – cité internationale de la danse | Residency supported by: Fondation BNP Paribas, CCN2 – Centre Chorégraphique National de Grenoble, Centre Chorégraphique National d’Orléans (direction Maud Le Pladec), Kunstencentrum Vooruit, Musée de la Danse – Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne, BIT Teatergarasjen

    With the support of
    L’échangeur CDCN Hauts-de France (Studio Libre)

    Thanks to
    Latitudes Contemporaines

Calendrier

  • Mardi
    20:00
  • Mercredi
    20:00
  • Jeudi
    18:00
  • Vendredi
    20:00
  • Samedi
    15:00