Théâtre National

Constructeurs d’histoires

Douce est la terre quand elle paraît aux yeux des naufragés !
(Homère, « L’Odyssée », XXIII, 232)

Ici et maintenant, mais encore un peu là-bas…
Cette saison, des artistes d’ailleurs viendront travailler chez nous, tandis que des artistes de chez nous viendront nous parler d’un ailleurs.

Ces cris d’ici et d’ailleurs se rencontrent et se confondent dans des histoires nouvelles… Voilà un an que notre Studio est en route, et le travail ne manque pas, car encore et encore, le monde a besoin de nouvelles histoires à construire et de davantage
de liens à tisser entre les humains.

La saison 18-19 est basée sur cette idée de la rencontre artistique : une collision de flux migratoires dans une tempête musicale omniprésente, comme une vibration humaine et universelle pour se comprendre, lorsque l’on ne connaît pas la langue ou que simplement, la force du propos fait que les mots nous manquent.

Les mots manquants sont parfois ceux d’une indignation qui nous pousse à monter sur le plateau comme un dernier recours… comme Le Chœur d’Ali Aarrass, comité citoyen de soutien au tristement célèbre prisonnier politique belge détenu au Maroc, qui montera plein d’espoir et de courage sur le grand plateau du National afin de faire entendre sa voix et certainement, comme un écho, celle d’Ali.

Et l’une des priorités du Théâtre National Wallonie-Bruxelles, encore et toujours, est de proposer des premières. C’est-à-dire une majorité de spectacles qui ne sont pas encore créés, et qui verront le jour au cours de la saison. Nous encourageons les équipes créations « studio » : Sylvia, L’Attentat, The Other Side of the Garden, La Reine Lear, … ainsi que les équipes de toutes nos coproductions, qui jusqu’à la première, seront en prise avec une actualité brûlante, depuis la question du droit de la Femme à créer, jusqu’au témoignage d’exilés syriens, accueillis à Bruxelles pour créer un spectacle. Des œuvres qui, comme les précédentes, se déploieront et brasseront une diversité de publics considérable en Wallonie, en Flandre, mais aussi dans des festivals internationaux parmi lesquels on retrouvera les plus démunis et engagés, ainsi que les plus prestigieux. Des spectacles et des artistes en travail, dont certains secrets nous seront dévoilés via notre rubrique en ligne Backstage.

Traversée par la Saison Libre et jalonnée par le Festival des Libertés et le Festival XS, la saison 18-19 fait cette promesse du voyage et de la curiosité de l’autre. Notre théâtre sera un bateau en errance dans des contrées peuplées d’humains à découvrir, au détour de l’un ou l’autre rivage artistique aux formes troublantes, mais bien réelles.

Fabrice Murgia