Théâtre National

"C’est quoi le bonheur pour toi ?"

J'abandonne une partie de moi que j'adapte / Intention

Le projet J’abandonne une partie de moi que j’adapte est né de mon intérêt vif pour un film/documentaire de 1960: Chronique d’un été, réalisé par Jean Rouch et Edgar Morin.

Le processus même du film est porteur de sens ; deux intellectuels, Edgar Morin et Jean Rouch, se réunissent autour d’un projet de film pour regarder et comprendre le monde qui les entoure. Ils convoquent des gens, les réunissent autour d’une table.

Ça parle, ça discute, ça boit ensemble, ça se pose des questions. «C’est quoi le bonheur pour toi ?»

Ce film constitue donc mon socle, mon point de départ. C’est de lui que part tout notre travail. Et si nous, 5 amis et acteurs, profitions de la table qu’offre encore la création théâtrale pour nous réunir, discuter, nous interroger : c’est quoi, le monde dans lequel on vit ? Et si nous faisions le pari, nous aussi, d’éprouver de la confiance dans l’intelligence humaine ?

Et si nous reconvoquions sur un plateau les paroles de ce film, de ces gens qui ont vécu cette période de grande explosion intellectuelle qu’ont été les années1960-1968 ?
Et si nous tentions de les mettre en lien, en rapport, en écho, avec des scènes de la vie quotidienne d’aujourd’hui ?
Et si nous essayions de créer du nouveau, du théâtre, à partir de tous les questionnements que cette tension entre passé et présent suscite en nous ?

Justine Lequette
Metteur en scène de "J'abandonne une partie de moi que j'adapte" (21.11 > 02.12.17)