Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Press review

Entre documentaire et music-hall dégrisé

Henrietta Lacks
© Magda Hueckel

"Au Théâtre National, Anna Smolar en fait l’héroïne d’un spectacle entre documen- taire et music-hall dégrisé."
Laurent Ancion, Henrietta Lacks, cette inconnue qui nous fait vivre, dans L'Echo, le 17.02.2022, version papier

 

"Un quatuor de jeune acteurs s'engage à nous raconter la découverte des cellules HeLa, à rebours, partant de la réussite du clonage de la brebis Dolly, succès scientique au retentissement médiatique effarant en 1996, nous disant par la même occasion, que comme Dolly, Henrietta Lacks a été en quelque sorte considérée comme un sujet d'étude et d'expérimentation et non comme un être vivant."
Nicolas Naizy, Critique scènes: Henrietta Lacks, héroïne non consentante, dans Le Vif, le 16.02.2022

 

"Le spectacle : Performance et prouesse physique et émotionnelle en mode contemporain"
Julia Garlito Y Romo, « HENRIETTA LACKS »: L’IMMORTELLE !, dans Le Bruit du OFF, le 16.02.2022

 

"Anna Smolar, figure de proue de la jeune scène théâtrale polonaise, offre avec Henrietta Lacks un spectacle fin et nuancé sur une question de bioéthique : comment rendre hommage aux corps qui ont fait avancer la science ?"
Louise Dumas, « Rendons à Henrietta Lacks… », dans Transfuge, le 13.03.2020

 

"Chaque performance des comédiens est une prouesse physique et émotionnelle... qui entre en résonance à notre époque contemporaine et doit nous pousser à assister à ce spectacle."
Iris Lombardi-Borgia, [Théâtre] « Henrietta Lacks », un embryon empoisonné de réflexions contemporaines, dans aparté.com, le 14.10.2019

 

"Ce spectacle permet de créer des monuments à ceux envers qui nous avons une dette."
Henrietta Lacks par Anna Smolar, dans Sceneweb.fr, juin 2019

 

"Le public assiste à une performance complexe, multiple et drôle qui soulève un certain nombre de questions délicates sur les limites de l'expérimentation sur le corps humain et sa dimension éthique."
Anna Chodacka, dans Eks Magazyn

 

"Le spectacle créé par Anna Smolar pour le Centre scientifique Copernic parle de biologie, de médecine et de bioéthique. Mais aussi de la dignité humaine. Jouant de différents styles, la structure combine parfaitement humour et sérieux. C'est une histoire incroyable. Ou plutôt, c'est une multitude de petites histoires qui ne cessent de se multiplier."
Monika Krawczak, dans Bylam Widzialam