Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Podcast

Noire, femme et communiste

Guillaume Istace d'après l'autobiographie d'Angela Davis

© Hulton Archives Getty Image

Noire, Femme et Communiste retrace son parcours, celui d’une femme qui a accompagne et transcender le soulèvement du peuple noir américain dans les années 1960-70.

Elle grandit dans le sud des États-Unis au milieu de la haine des blancs, sur une colline où les attentats à la bombe contre les familles noire sont monnaie courante. Elle y développera les bases d’une vie de résistance, sans jamais laisser la haine l’emporter. Elle acquiert très tôt la conviction que la lutte pour le peuple noir ne peut se gagner qu’en luttant pour tous les opprimés: les hispanos, les asiatiques, les natifs américain, les femmes,  les pauvres, quelle que soit leur couleur.

Elle puisera dans le marxisme, les outils pour analyser et déconstruire le racisme, partant du principe que les relations de pouvoir qui maintiennent le peuple noir en infériorité reposent essentiellement sur l’utilisation du racisme en tant qu’outil au service de la classe dominante

Au travers d’une narration écrite à partir de son autobiographie et d’une succession d’archives qui nous ramènent au coeur de cette époque explosive, Noire, Femme et communiste donne a entendre le trajet singulier d’une vie de lutte au service des opprimés.

 


Réalisation, montage et création musicale Guillaume Istace
D’après l’autobiographie d’Angela Davis, parue aux éditions Aden
Voix pour la narration Consolate Siperius
Voix pour la traduction David Manet, Pierre Istace, Marie Vennin et Guillaume Istace
Mixage Christophe Flémal
Mastering Jeison Pardo Rojas
Production Axolotl
En partenariat avec le Théâtre National de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la RTBF et la SONUMA
Merci à Dorcy Rugamba, Valerie Martino, Pascale Tison, Gilles Martin, Marie Vennin et Benoit Luporsi