Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Genesis

Hakim Bouacha

Press review
© Dominique Houcmant Goldo
Entre seul en scène et théâtre documentaire, d’une écriture d’une qualité remarquable où la légèreté côtoie le tragique, il témoigne de ce que subissent les homosexuels issus de pays musulmans et d’Europe

Didier Béclard, L’honneur avant le bonheur, dans Demandez le programme, le 17.10.2022

 

Croisement entre Ihsane Jarfi et Edouard Louis, Hakim Bouacha aborde l’homophobie, la masculinité toxique, mais aussi le poids des origines sociales et de la religion dans un solo renversant.

Catherine Makereel, L’autre #MeToo: être gay et arabe dans un monde patriarcal, dans Le Soir, le 13.10.2022 

 

Scandé en chapitres aux transitions fluides, éclairé en vidéo par des témoignages recueillis lors de sa recherche – et où il est question de loi, d'élan, de peur… –, Genesis se déploie avec un mélange très organique de grande rigueur artistique et de vertigineux don de soi. 

Marie Baudet, Gaucher, pédé, arabe, de Roubaix. Quelle vie, dans La Libre, le 13.10.2022

 

© Théâtre National Wallonie-Bruxelles