Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Press review

Je crois que dehors c'est le printemps

Gaia Saitta, Giorgio Barberio Corsetti

© Chiara Pasqualini
Ce pourrait être sombre mais, comme la promesse esquissée par son titre, Je crois que dehors c’est le printemps tente constamment de lorgner vers la lumière, malgré l’insoutenable réalité. Parce qu’Irina, comme toutes les survivantes, a finalement choisi la vie.

Catherine Makereel, La reconstruction d’une mère après le meurtre «fantôme» de ses filles, dans Le Soir, le 17.11.2022

 

Très beau seul en scène de Gaia Saitta autour d’un fait divers dramatique.

Guy Duplat, Son courage, au sommet de la douleur, dans La Libre, le 17.11.2022

 

Juliette Nesson et Safouane Abdessalem, Le journal de la Culture, sur BX1, le 16.11.2022

 

Un jour, pourtant, le printemps est à nouveau là. C’est l’amour. Mais comment accepter le bonheur quand on a le cœur enterré?

La saison de la Vie, dans Le Vif, le 26.10.2022

© Théâtre National Wallonie-Bruxelles