Le Théâtre National Wallonie-Bruxelles a depuis peu une nouvelle direction, un nouveau projet, et, pour accompagner ce nouveau regard porté sur le monde, initie un travail en profondeur sur son identité. Pour être à la hauteur de ses missions, il est important que ce changement ne soit pas que cosmétique, mais bien qu’il implique des changements de perspectives. Écologie, durabilité, égalité des genres, nouveaux modes de gouvernance et de management… autant de sujets déjà pleinement présents au cœur de l’institution et de son fonctionnement ainsi que dans les axes de programmation mais qu’il semble pertinent aujourd’hui de questionner davantage.

Parce qu’il faut bien commencer quelque part, un premier rendez-vous est donné pour aborder la question de l’écriture inclusive. Comment, en tant qu'institution culturelle, se positionner sur son usage ? Pour y réfléchir en profondeur, le Théâtre National organise une journée de réflexion et de rencontres entre ses équipes et des invitæs extérieures afin d’apporter un éclairage sur cette question.

La linguiste Laurence Rosier (ULB, Bruxelles) ; læ linguiste Alpheratz (Sorbonne Université, Paris) autaire d'une grammaire au genre neutre ; Enzo Le Garrec, membre du Club Mæd, autaire du Guide Pratique du Langage Inclusif en École d'Art ; Eugénie Bidaut (Atelier National de Recherche Typographique, Nancy) et Laure Giletti (Atelier de Typographie, La Cambre, Bruxelles), membres de la collective Bye Bye Binary actix sur le développement de caractères typographiques inclusifs, non-binaires, genderfucker. Joëlle Sambi (autrice, artiste associée au Théâtre National) est associée à cette journée dans la perspective de la tenue d'une seconde journée d'étude à venir qui prolongera la réflexion sur les systèmes de domination dans la langue et l'écriture. Camille Circlude (erg, Bruxelles) membre de la collective Bye Bye Binary et Benoît Henken du Théâtre National coordonnent cette journée de réflexion. 

  • Comment se positionner politiquement en faveur des recherches autour de l’écriture inclusive, non-binaire, post-binaire, genderfucker ?
  • Comment faire le pari de la recherche et de l’expérimentation, travailler avec des formes partielles, en construction, en évolution, ouvrant les imaginaires collectifs ?
  • Comment tout à la fois porter la voix singulière de chaque artiste et le projet artistique global de l'institution ?
  • Comment mettre en place les moyens nécessaires à l’accompagnement du personnel de l’institution dans la découverte, l’apprentissage et la pratique de l’écriture inclusive et des créations typographiques ?
  • Comment intégrer le public le plus large possible dans cette démarche volontariste ?
  • Comment s'engager dans des protocoles de licences libres qui autorisent et promeuvent l'utilisation, la modification et le partage de créations typographiques ?
  • Comment se définir dans la non-définition ?

 

Gratuit sur réservation via public@theatrenational.be

Infos

  • Durée

    14:00 > 17:00

  • Lieu

    Théâtre National Wallonie-Bruxelles

  • Réservation

    public@theatrenational.be

  • Tickets

    Gratuit, sur réservation

BILLETTERIE uniquement en ligne 24/7 & par téléphone sur place seulement les soirs de représentation à partir de 17:00.