Théâtre National

Playback

D’histoires d’amour

Delphine Bibet

Tickets

« Passez notre amour à la machine. Faites le bouillir. Pour voir si les couleurs d’origine peuvent revenir » (A.Souchon). Pour sa première mise en scène, Delphine Bibet plonge dans le répertoire de la chanson française des années 60 à nos jours. A cette matière universelle et familière, elle associe des textes non moins universels des extraits des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes.

Au plateau, jouant sur la résonance entre les mots et la musique, Delphine Bibet, Thierry Hellin, Catherine Mestoussis et Alexandre Trocki proposent un playback comme un remède aux bleus à l’âme et au cœur. Car comme le dit si justement Barthes : « Le langage est une peau, je frotte mon langage contre l’autre. C’est comme si j’avais des mots en guise de doigts, ou des doigts au bout des mots. Mon langage tremble de désir, j’enroule l’autre dans mes mots, je le caresse, je le frôle, je me dépense à faire durer ce moment pour qu’il ne s’arrête jamais ».

 

Programme de salle

 

Image
©Marie-Françoise Plissart

Infos

Langue

FR

Durée

70’

Lieu

Studio

Autour du spectacle

Kids brunch 31.03.2019 dès 12:00

Rencontre après spectacle "constructeurs d'histoires" 3.04.2019

Niveau sonore

catégorie 2

Distribution

Porteuse de projet, mise en scène
Delphine Bibet

d’après Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes paru aux Editions du Seuil

Assistante à la mise en scène stagiaire
Diane Jacquier

Avec 
Delphine Bibet, Thierry Hellin, Catherine Mestoussis & Alexandre TrockiIntendance rythmique / œil extérieur
Aurore Fattier

Scénographie 
Vincent Lemaire

Lumière 
Guillaume Toussaint Fromentin

Son
Eric Ronsse

Costumes, création des silhouettes
Isabelle Deffin

Maquillage, perruques 
Urteza da Fonseca

Assistante  perruques
Céline Yetter

Aide à la chorégraphie
Vincent Dunoyer

Production
Théâtre de Namur

Coproduction
Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Remerciements
Michel Boudru, Théâtre des Martyrs - Philippe Sireuil, L’USINE- Clara et Pierre Crabeels