Théâtre National

Frankenstein

Mary Shelley, Jan-Christoph Gockel & Peachesandrooster

Tickets

C’est en 1816 que Mary Shelley écrit Frankenstein ou Le Prométhée moderne, un texte ambitieux, un essai de maître pour cette jeune féministe romantique. Au cœur du roman épistolaire, le Baron Viktor Frankenstein donne vie dans son laboratoire à une créature improbable. Composé de chairs mortes en provenance de cadavres, « le monstre » se voit rejeté par son créateur, effrayé par tant de laideur.

Largement adapté au cinéma, puis au théâtre, Frankenstein est ancré dans la culture populaire. C’est une œuvre humaniste qui soulève les thèmes de l’innocence, de la solitude, de l’amour, de l’injustice, des dérives de la science et du progrès… Un matériau sublime dont s’est emparé Jan-Christoph Gockel et son complice de longue date, le marionnettiste Michael Pietsch.

Symbole de cette création théâtrale, une marionnette de 6 mètres de haut, être hétéroclite composé d’une multitude d’objets déposés par le public ou glanés dans la vie des comédiens. Des fragments d’histoires, des souvenirs vivaces tous liés aux interprètes ou au public du spectacle.

Accompagnée musicalement par Anton Berman, l’équipe artistique livre un Frankenstein poétique où la diversité linguistique (français, anglais et allemand) donne la touche finale à un travail de grande finesse.

 

PRESSE

Image
Hubert Amiel

Infos

Langue

FR, EN, DE — Surtitles EN, FR

Durée

120’

Lieu

Grande salle

Autour du spectacle

introduction 07.05.2019 - 19:45 (15')

Niveau sonore

catégorie 2

Distribution

Texte et mise en scène
Jan-Christoph Gockel

D’après le roman
« Frankenstein ; Or, The Modern Prometheus », Mary Shelley

Scénographe
Julia Kurzweg

Créateur marionnettes et marionnettiste
Michael Pietsch

Création costumes
Emilie Jonet

Création son & musicien
Anton Berman

Créateur lumière
Jean-Jacques Deneumoustier

Dramaturgie
Cécile Michel

Assistant mise en scène
Maxime Glaude

Assistante scénographie
Sarah Deppe, Julia Ippolito

Assistante dramaturgie
Irina Reinke

Traduction et surtitrage
Werkhuis sprl, Cécile Michel

Avec
Léone François, Anton Berman, Alfredo Cañavate, Bruce Ellison, Thomas  Halle, Gianni La Rocca, Michael Pietsch (en alternance avec Laurenz Leky)

Et
Lucas Hamblenne, Romain Gueudré, Pierre Ottinger

Un remerciement particulier à
Vincent Hennebicq

Régie générale
Romain Gueudré

Régie Lumière
Emily Brassier, Virgile Morel De Westgaver (stagiaire)

Régie Son
Jeison Prado Rojas, Pawel Wnuczynski (stagiaire)

Régie Plateau & construction
Stéphanie Denoiseux, Lucas Hamblenne, Pierre Ottinger

Conception et réalisation machinerie
Frédéric Opdebeeck, Didier Rodot

Construction
Dominique Pierre, Yves Philippaerts, Pierre Jardon

Décoration
Eugènie Obolinski, Bruno Verlaet

Accessoires
Sarah Deppe, Noémie Vanheste

Confection costumes
Nicole Moris, Nathalie Willems, Pauline Aschoff (stagiaire)

Création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Production
Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Construction décor et costumes
Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Coproduction
Théâtre de Namur, Tandem scène nationale, le Manège Maubeuge, La Coop asbl, Shelter Prod

Avec le soutien de
taxshelter.be, ING & tax-shelter du gouvernement fédéral belge, Ambassade de la République fédérale d’Allemagne, Goethe-Institut

Le spectacle inclut des extraits de
Frankenstein ou Le Prométhée moderne, préface de 1831 traduite de l’anglais par Patrick Drague, Collection folioplus classiques (n°145), 2008, © Editions Gallimard ;
Ciment de Heiner Muller, traduction de l’allemand par Jean-Pierre Morel, Editions de Minuit, 1991

Un remerciement particulier aux personnes qui ont participé aux collectes et qui ont partagé leurs histoires et objets en contribuant ainsi à la création du spectacle.