Paying for it

Revue de presse

Paying for it

"En résumé, un spectacle intéressant, rondement mené, avec beaucoup de talent, de tolérance et d’intelligence. Bravo."
Catherine Sokolowski, Connaître avant de reconnaître, dans demandez le programme, le 18.11.2019

 

"[...] font de Paying for it une tribune réglementariste à la colère parfois outrée, qui finit par recouvrir les voix
singulières que l’on était venues écouter."
dans Axelle magazine

 

"Le spectacle a le mérite de susciter le débat, de soulever le couvercle sur une question qui dérange les bien-pensants de tous bords, et d’éviter tout sensationnalisme racoleur."
Catherine Makereel, Splendeurs et misères des prostitué(e)s, dans Le Soir, les 16 et 17.11.2019

 

"La gentillesse des hommes ! J’ai tout de suite été confronté à leur gentillesse."
Carole Cornet, Sonia Verstappen: est-ce la prostituée ou la société qui a perdu son âme ?,  dans Brussels Is Yours, le 14.11.2019

 

"Leurs paroles mettent à nu les contradictions de la société, et ses névroses."
Guy Duplat, La prostitution prend la parole et bouscule nos préjugés, dans La Libre Belgique, le 13.11.2019

 

"Un travail de longue haleine qui débouche sur un objet théâtral documenté, nourri de
témoignages, où réalité et fiction se télescopent en permanence."
Aliénor Debrocq, Ils font monter le trottoir sur la scène, dans L'Echo Culture, le 12.11.2019, version papier

 

"Dans un spectacle qui est le fruit de recherches et d’investigations de terrain, le collectif La Brute s’interroge sur la réalité de la prostitution, sujet tabou, reflet de la place du sexe dans la société. Pour les assister dans la dramaturgie: Sonia Verstappen, ex-prostituée, anthropologue et porte-parole des travailleu(r)ses du sexe."
Gilles Bechet, « La plus grande violence, c’est le rejet », dans BRUZZ, version papier

 

"Si La Brute invite ce sujet sur le plateau, c’est aussi parce que, historiquement, théâtre et prostitution sont de vieux amis."
Catherine Makereel, Fini le répertoire, place au reporter, dans Le Soir, le 12.11.2019

 

"La pièce explore les différents chemins qui mènent à la prostitution – forcée, consentie ou choisie –, qui
croisent ceux de la toxicomanie, de la grande pauvreté, de la migration ou de l’exil."
Annick Hovine, “Le quartier Nord est devenu pour nous un vrai coupe-gorge”, dans La Libre Belgique, le 12.11.2019.

 

"Ils sont dix actrices et acteurs sur scène, autour d’une table, reprenant des paroles puisées dans des interviews de travailleuses du sexe. Avec un talent et une humanité magnifique, ils sont ces gens de l’ombre qui viennent nous
parler de leur quotidien. D’abord, dans la légèreté et le sourire, puis dans le cri."
Guy Duplat, La prostitution prend la parole et bouscule nos préjugés, dans La Libre.be, le 12.11.2019

Téléchargements

Programme