TRIMESTRIEL

Nous avançons parce que
les spectacles doivent exister

Juliette Thieme

L’un des rôles du Théâtre National Wallonie-Bruxelles est de faire rayonner la création théâtrale le plus largement possible, permettre aux spectacles de voyager pour qu’ils puissent rencontrer un maximum de spectateurs. Juliette Thieme, responsable de la diffusion et relations internationales, revient sur ce qui se passe lorsque brusquement les règles changent.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, nous sommes malheureusement confrontés à un nombre important d'annulations. Et celles-ci dépendent des mesures prises dans chaque pays. Les tournées étant planifiées un an ou deux à l’avance, il est rare de pouvoir effectuer le report d’un spectacle au cours de la même saison, voire la saison suivante, tout simplement parce que les programmations des théâtres sont déjà bouclées. Et puis il y a les agendas des comédiens, des techniciens, des musiciens, des créateurs artistiques, des assistants. Chacun a déjà d’autres projets et donc, des indisponibilités. Cela rend le travail de report encore plus compliqué car nous devons trouver des dates d’accueil possibles pour lesquelles les libertés de chacun coïncident.

L’important aujourd’hui, c’est pouvoir honorer les contrats, c’est-à-dire payer les équipes malgré les annulations. Chaque théâtre a ses propres réalités, ses propres subsides et financements, mais nous constatons une grande solidarité à l'échelle nationale et internationale entre les acteurs du théâtre et du spectacle.

La crise sanitaire a également un impact sur les voyages de prospection des programmateurs, sur les rassemblements professionnels. Nous étions censés organiser un Focus Professionnel à l’automne 2020. Cet événement nous tient énormément à cœur. C’est un moment clé où l’on accueille au Théâtre National des programmateurs internationaux autour de plusieurs projets qui viennent d’être créés ou qui le seront la saison prochaine. Il y a des présentations, des représentations, des rencontres avec les artistes. C’est à ce moment que se nouent d’éventuels partenariats, que des coproductions sont montées. Ce Focus Professionnel n’a pas pu avoir lieu. Alors, en collaboration avec le service communication du Théâtre, nous avons remis en question la partie du site internet dédiée aux productions et à la diffusion. Nous avons décidé de miser sur un espace professionnel plus riche avec des capsules vidéo de présentation, des extraits, des captations, des contenus additionnels, des informations spécifiques. Ce sont des outils que nous aurions de toute façon mis en place, auxquels nous réfléchissions déjà. La crise les a rendus indispensables. Nous essayons de nous réinventer pour donner de la visibilité aux spectacles.

Lors de la première vague, nous avions reporté certains spectacles, persuadés qu’à l’automne, la situation serait normalisée mais la deuxième vague est arrivée. Pour certaines productions, il s’agit de la deuxième annulation. Nous nous retrouvons avec une vision à très court terme, ne sachant pas combien de temps cette crise va durer. Mais nous avançons parce que les spectacles doivent exister.

— Propos recueillis le 25 novembre 2020.

 

→ Juliette Thieme est responsable de la diffusion et des relations internationales au sein de l'équipe de production et diffusion du Théâtre National Wallonie-Bruxelles. Elle est, dans ce cadre-là, en charge de la gestion et l'organisation des tournées pour les spectacles diffusés par le Théâtre National.

 

Photo: Dans les ateliers de couture, réalisation des costumes des Créations Studio.
Théâtre National Wallonie-Bruxelles, décembre 2020.