Revue de presse

Kingdom / Anne-Cécile Vandalem - DAS FRÄULEIN (KOMPANIE)

"Une heure quarante hors du temps et de la réalité où mon cœur a battu avec chacun des membres de cette famille, même ceux qui ne sont que mentionnés et a qui les acteurs présents donnent vie par leurs mots. Tout nous parvient avec une intelligence folle et c’est réellement un tour de force de la compagnie Das Fräulein. A voir et à revoir."
Louise Renard, Kingdom - TN [théâtre], dans Theatron, le 13.10.2021

 

"Il faut saluer l’extraordinaire présence des comédiens professionnels ou non, le jeu impeccable des enfants... et la discipline sans faille des chiens sur scène. Un spectacle dépaysant, enchanteur, et qui suscite la méditation."
Palmina Di Meo, Au bout du rêve..., dans Demandez le Programme, le 12.10.2021

 

"La metteuse en scène belge au rayonnement international Anne-Cécile Vandalem conclut sa trilogie sur l’échec des utopies en emmenant le spectateur pour une fable entre réalisme et onirisme, au fond de la Taïga sibérienne."
Gilles Bechet, INTERVIEW - Anne-Cécile Vandalem: ‘Les enfants ne sont pas des acteurs’, dans BRUZZ, le 06.10.2021

 

"L’histoire qui se pare de fantastique est ultra-réelle. Ce qui se passe au fond de la Sibérie peut se passer à la table de Noël. C’est là que c’est fort. Car le roi a voulu bien faire, il a inventé un conte sioux, mais il s’est planté, son royaume s’effondre."
Amélie Blaustein Niddam, Kingdom, Anne-Cécile Vandalem dans les sombres forêts familiales au Festival d’Avignon, dans Toute la Culture, le 15.07.2021

 

De vive(s) voix, Mémoires et utopies au Festival d'Avignon, sur RFI, le 14.07.2021

 

"Même si l’obscur domine la pièce et bien que Kingdom semble faire le constat d’une impossibilité, des humains à vivre ensemble et d’un futur sombre, il y a dans ce spectacle la nostalgie d’un paradis perdu un instant retrouvé, la promesse d’un avenir et d’une autre vie possible. La formidable prestation du groupe d’enfants sur la scène contribue fortement à cette impression finale d’une possible réparation."
Luis Armengol, Festival d’Avignon : d’un monde à l’autre, dans L'Arts-vues, le 14.07.2021

 

"À nos oreilles toutes religieuses, comme à vous, lecteurs d’Emmanuel Carrère, le royaume a des tonalités évangéliques. La bonne nouvelle, souvent malmenée et défigurée, par un dur  labeur où s’immiscent nos soupçons et nos peurs, ne se trouve nulle part ailleurs que dans l’utopie d’un coeur abandonné et confiant."
Kingdom: le « Royaume » s’est approché de vous, dans Les Dominos, le 11.07.2021

 

"Au sortir d’Anne-Cécile Vandalem, on a ce désir d’une vie plus réelle; après Murgia, celui d’une nuit libérée du poids des jours; avec Caroline Nguyen celui d’un monde enfin plus fraternel."
Guy Duplat, Premier bulletin d’Avignon: mention très bien, dans La Libre, le 10.07.2021

 

"Culture d'été" au festival d'Avignon, où dans le "In", la belge Anne-Cécile Vandelem a séduit le public avec "Kingdom", une pièce qui mêle théâtre et cinéma. Il y est question de secrets de familles, de nature en péril, et les enfants y jouent un rôle central."
Thierry Fiorile, "Kingdom", théâtre et cinéma dans le dernier volet de la trilogie d'Anne-Cécile Vandelem, dans France Info Culture, le 10.07.2021

 

"« Kingdom » conclut en beauté la trilogie de l'auteure et metteuse en scène belge entamée avec « Tristesses » et « Arctique ». Une fiction épique qui nous embarque aux confins de la Taïga sibérienne pour assister au délitement d'une petite communauté animiste. Captivant et profond."
Philippe Chevilley, Festival d'Avignon : le Wild East Show d'Anne-Cécile Vandalem, dans Les Echos, le 09.07.2021

 

"Je ne veux surtout pas rassurer ou consoler le public, le théâtre n’est pas là pour ça, et les difficultés pour activer et créer les conditions d’un déplacement sont déjà suffisamment grandes… Je ne pense pas choquer et provoquer, d’autres le font bien mieux. J’avais effectivement la volonté de poser un constat assez sombre, qui est le reflet de ce qu’on vit et qui nous attend. Et en même temps, je souhaitais ouvrir sur la possibilité que pendant que tout s’effondre, autre chose se mette en place, notamment par l’action des plus jeunes. Questionner le pouvoir de la fiction, mon cheval de bataille. Alerter, finalement, à travers de nouvelles histoires qui pourront peut-être à terme inverser même très légèrement le cours des choses."
Copélia Mainardi, Anne-Cécile Vandalem : "Le théâtre est un lieu où raconter d’autres histoires", dans Marianne, le 08.07.2021

 

"Anne-Cécile Vandalem réussit avec brio là où elle sait y faire, dans cette mise sous tension très progressive, à pas lents, mais décidés, du plateau, pour faire frissonner de plus en plus intensément, y compris musicalement, à travers les compositions de Pierre Kissling et Vincent Cahay qui transforment l’environnement forestier en acteur sonore à part entière."
Vincent Bouquet, Anne-Cécile Vandalem en son royaume, sur Sceneweb.fr, le 07.07.2021

 

"Avec Kingdom, Anne-Cécile Vandalem clôt sa trilogie commencée avec Tristesses et Arctique en se focalisant sur la vie de petites communautés à l’écart du monde. Elle y montre à la fois le besoin d’une autre vie, l’utopie réalisée du retour à la nature et le basculement dans le conflit qui semble inhérent à toute communauté humaine. Entre théâtre et cinéma live, Kingdom nous entraîne dans un monde où la poésie et le rêve se fracassent sur le réel. Des secrets sont petit à petit révélés, des frontières sont franchies, des manières de vivre s’opposent, la jeune génération porte sans le savoir le poids des erreurs passées et se heurte aux règles édictées par les anciens…"
Jean-Marie Wynants, Avignon: un royaume à l’épreuve du temps et des secrets, dans Le Soir, le 07.07.2021

 

"Anne-Cécile Vandalem étudie la manière de « faire territoire », de construire son lieu de vie, mais comment partager le territoire avec d’autres, fussent-ils des cousins? Comment accepter l’Autre et faire advenir un monde meilleur? Aller au bout du monde est-il une solution?"
Guy Duplat, Faut-il parvenir à oublier pour continuer à vivre ?, dans La Libre, le 07.07.2021

 

"Le rêve d’un théâtre exemplaire, dont le propos fédérerait autant de disciples qu’il y a de personnes dans la salle, imprègne cette édition 2021. Besoin, sans doute, de retrouver du sens après une année de fermeture des lieux culturels. Nécessité de faire réfléchir plus que de divertir. Désir de faire bloc quand caracole partout l’individualisme."
Joëlle Gayot, Avignon 2021 : où va le monde ? Le Festival tire la sonnette d’alarme, dans Telerama, le 06.07.2021

 

"Pour sa première publication, Anne-Cécile Vandalem entre par la grande porte, aux éditions Actes Sud, et inscrit son nom aux côtés d'autres qui resteront probablement dans l'histoire du théâtre de texte. Et cela, non pas avec une pièce, mais avec trois."
La preuve par trois, dans Le Vif, le 02.06.2021

Programme

Productions