Offrir le plaisir de revenir au Théâtre

Pierre Thys


Chères spectatrices, chers spectateurs,

Nous nous adressons à vous à l’aube de l’ouverture imminente de notre saison.

Nous vous espérons en pleine forme et prêt.e.s à reprendre le chemin du Théâtre National Wallonie-Bruxelles et des spectacles !

Vous n’êtes pas sans savoir que la situation sanitaire reste à ce jour incertaine et préoccupante en particulier en Région bruxelloise avec, entre autres, la circulation des variants; ce qui pourrait, à nouveau, menacer nos activités et les différents métiers du secteur déjà fort impactés. Un reconfinement ou des mesures plus strictes seraient désastreux pour les artistes, les technicien.ne.s, et pour l’ensemble de la Communauté des publics.

Oui, nous restons convaincu.e.s que la Culture est essentielle et qu’elle doit pouvoir se redéployer à amplitude complète et sans tarder au cœur de la Société.

Avec nos collègues bruxellois.e.s, nous nous sommes beaucoup interrogé.e.s sur la position à adopter quant à l’accueil des publics dans nos salles et nous sommes arrivé.e.s à la décision commune et concertée de poursuivre, jusqu’à la fin du mois de septembre, les mesures en application:

À savoir, l'occupation de nos salles à 100% du CIRM (respect des gestes barrières), ce qui représente une occupation limitée de nos jauges (70 %) avec port du masque obligatoire et distanciation sociale entre les bulles.

À partir du 5 octobre, le CST (Covid Safe Ticket) entre en application.

Cette disposition nous permet de vous offrir à nouveau le plaisir de revenir au Théâtre et de pouvoir (re)vivre un réel moment de communion tant avec les artistes qu’avec les autres spectateur.trice.s, libéré.e.s des contraintes de masque et de distanciation dite « sociale ». Sans oublier les comédien.n.e.s, les danseur.euse.s, musicien.n.e.s et l’ensembles des artistes pour qui il est bien plus réjouissant de jouer face à un public non masqué dans une salle pleine. En effet, nos salles étaient désespérément vides ou à tout le moins éparses depuis le début de cette crise: soit en raison des annulations pures et simples, soit en raison des mesures sanitaires pratiquées (jauge réduite, invalidation de sièges entre les bulles, une rangée sur deux occupée pour la distanciation, etc.).

Dans le même temps, nous serons particulièrement attentif à mettre en place des solutions spécifiques pour le public scolaire, conscient du faible taux de vaccination de celui-ci et par conséquent de l’exclusion inacceptable qu’impliquerait l’application du CST à ce public déjà si fragilisé et impacté.

Le CST constitue à l’heure actuelle la seule possibilité de poursuivre nos activités avec des jauges qui correspondent à la capacité de nos salles et, in fine, avec le moins de restrictions et de contraintes possibles pour tout le monde. Au regard de ces éléments, cette solution nous apparaît comme la plus appropriée pour notre institution. Elle permet aussi de retrouver l’essence même de l’art vivant, bafouée, méprisée depuis maintenant trop longtemps: la rencontre d’un.e artiste et de son public.

Notez qu’il ne s’agit pas d’une prise de position idéologique de notre part sur la question de la vaccination ou autre. Au contraire, nous faisons tout ce qui est possible afin de préserver nos activités ainsi que le plaisir de nos spectateur.ice.s, sans stigmatisation aucune.

Nous vous souhaitons une excellente rentrée théâtrale et nous réjouissons de vous accueillir au Théâtre National.

 

Pierre Thys
Directeur général et artistique

BILLETTERIE uniquement en ligne 24/7 & par téléphone sur place seulement les soirs de représentation à partir de 17:00.