Passer au contenu principal
Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Blind

Hendrickx Ntela

« Dans un monde où nous pensons être libres, où tout semble normal et où tout geste devient éphémère, sommes-nous libres de penser par nous-mêmes ? »

Blind dénonce l’aveuglement conscient et inconscient des citoyen·nes, nourri par un système générateur de désirs inatteignables. Cinq danseur·ses – de Belgique, d’Espagne, de France et du Sénégal – font face à une même histoire dans différents endroits du monde. Charriant son propre vécu, chacun·e réagit à sa façon. Empreinte de spiritualité, la danse Krump agit comme exutoire de leurs émotions, véritable moyen d’exprimer leur identité profonde, de cultiver leur patrimoine.

Hendrickx Ntela est artiste associée au Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

Création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Téléchargements

Synopsis

Suite à leur rencontre et à un échange sur leurs cultures respectives, Hendrickx Ntela issue de la seconde génération d’immigration en Europe, et Pierre Dexter Belleka exilé suite à une dictature, conçoivent Blind.

Respectivement nés en Belgique et au Libéria, les deux danseurs et chorégraphes se retrouvent autour de la culture Krump.

A la manière d’une spiritualité, la culture krump agit comme une échappatoire qui leur permet d’exprimer les sentiments qui les ont traversés - un véritable moyen d’intensifier la pratique de leurs patrimoines dans leurs pays d’accueil.

Des parcours de vie impactés par des conflits politiques dans leurs pays d’origine leur ont ouvert les yeux sur le caractère cyclique de l’histoire et l’importance du discours politique dans notre société contemporaine ; d’autant que celui-ci joue un rôle primordial dans la perte de sens critique des peuples.

« Blind » met alors en situation cinq krumpers de Belgique, d’Espagne, de France et du Sénégal face à une même histoire dans différents endroits du monde. Quelles sont les réactions de chaque personnage, portant leur s propres vécus, face à des types de discours méconnus ?
 

Note d'intention

“Blind” désigne l’aveuglement conscient ou inconscient des populations nourri par un système générateur de désirs inatteignables, passant par les réseaux sociaux et autres médias.

Ici, le point clé est l’expression de l’aveuglement. La gestuelle créée pour cette pièce est le fruit d’improvisations des danseurs avec cette contrainte. Il s’agit d’exprimer l’absence de choix que nous subissons en tant qu’individus. La société est vue comme un système dont il est impossible de s’extraire. La liberté est une illusion. Nous faisons tous, chacun à notre façon partie d’une matrice contrôlée dont nous essayons de sortir sans en détenir les clés. En essayant de se créer une réalité alternative, inconsciemment, nous ne faisons que passer d’un système à un autre.
Les danseurs ont travaillé les yeux bandés afin de développer leurs autres sens dont notamment le toucher, élément clé de la pièce. Ces exercices d’improvisation participent à la recherche d’un moyen de communication entre les danseurs sur scène.

L’exacerbation des sensations est également propre au krump, un style de danse riche en énergies, développé à partir des intentions de ses interprètes. Ils créeront ainsi un langage singulier à partir de leurs bases communes en krump.
Les chorégraphes cherchent à mettre en perspective la pluralité des formes de désobéissance civile en réaction à ces systèmes, via la culture de chacun et via leur culture commune, le krump.

La performance d’Hendrickx Ntela et de ses co-performeurs, se ressent comme une liberté presque retrouvée, finalement annihilée par le poids d’une société entravante dont l’Europe, souvent perçue comme une terre de liberté, est un reflet. En tant qu’immigré.e ou racisé.e, les barrières sont nombreuses et les décisionnaires tout-puissants. Qui délivre les visas, les passeports ? Sur quels critères ? Va-t-on m’accorder mon droit à liberté ? Bien que les systèmes soient différents en Afrique et en Europe, ils ont un point en commun : leur capacité à nous contrôler. Si l’espoir est permis, il n’est en définitive qu’une capacité illusoire de libre arbitre, qui nous pousse finalement à faire le choix d’un de ses systèmes.

Tournées

Informations

Première au Théâtre National Wallonie-Bruxelles : 10 novembre 2022 (Festival Scènes nouvelles)

Distribution

Chorégraphes 
Hendrickx Ntela
Pierre Dexter Belleka

Compagnie Konzi 

Avec
Hendrickx Ntela
Pierre Dexter Belleka
Israël Ngashi
Arias Fernandez
Luka Austin
(en alternance avec Tony Ndumba et Pierre Anganda)

Compositeurs musique
Joshua Twambi
Jeanel Ambrosio
Thierry Massemba
Morf Musik

Créateur lumières
Olivier Arnoldy

Regards extérieurs
Alesandra Seutin
Grichka Caruge
Ayelen Parolin 

Régie générale
Pier Gallen

Régie son
Pawel Wnuczynski

Création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Production
Théâtre National Wallonie-Bruxelles 

Coproduction
Lezarts Urbains, Théâtre de Liège, Charleroi Danse

Diffusion 
Get Down - Dancers Management

Avec le soutien de
La Fédération Wallonie-Bruxelles

Le Rideau de saison, Maak & Transmettre · photos : Lucile Dizier, 2024