Persoverzicht

LOCO / Natacha Belova, Tita Iacobelli

"Dans la pénombre, c’est sous la forme d’une marionnette que Poprichtchine se présente à la salle. Cette marionnette de papier froissé offre une fragilité renversante à un personnage abîmé, et ballotté par le monde qui l’entoure. Seul, au milieu d’un lit à barreaux, notre copiste se raconte avant de se confronter aux monstres qui habitent son imaginaire."
François Caudron, « Loco », perdre le fil, dans Musiq3, le 07.10.2021

 

"La marionnette ne pourra décidément plus compter sans Natacha Belova. Après un accueil triomphal pour sa nouvelle création à Charleville-Mézières, Natacha Belova présente Loco au Théâtre national pour cinq représentations dont la première s'est également terminée sous les vivats. "
Laurence Bertels, "Loco" ou la lecture du "Journal d’un fou" nourrie d’humanité, dans La Libre Belgique, le 07.10.2021

 

Le meilleur pour la fin, « Loco », un spectacle de marionnettes signé par Natacha Belova et Tita Iacobell au Théâtre National, sur La Première - Auvio, le 06.10.2021

 

David Courrier, LCR – Natacha Belova, sur BX1, le 06.10.2021

 

"Autodidacte en matière de marionnette, ayant étudié l'histoire et la philosophie, Belova est aussi une expérimentatrice. Dans la confection de ses personnages, elle mêle différentes techniques et matières comme des tissus, du latex et d'autres composants synthétiques."
 Le pouvoir des marionnettes, dans Trends Tendance, le 06.10.2021

 

"Leur travail explore les ressorts des désordres psychiques avec beaucoup de sang-froid, un recul et une créativité qui interrogent les mécanismes humains, à l’œuvre en chacun de nous, et qui nous font basculer d’un côté ou de l’autre de ce que la société considère comme « normal »." 
Catherine Makereel, «Loco»: Natacha Belova et Tita Iacobelli, à la folie!, dans Le Soir, le 27.09.2021

 

"Dix jours durant, du 17 au 26 septembre, c’est toute la ville qui se met au diapason des poupées de bois, de chiffons ou de polystyrène."
Laurence Bertels, La marionnette belge à l’honneur à Charleville-Mézières, dans La Libre Belgique, le 18.09.2021

Programma

Productions