Depuis ses débuts, ici comme ailleurs, l’industrie nucléaire civile et militaire use de multiples subterfuges afin de préserver ses intérêts stratégiques. En partenariat avec Etopia, un large panel d’experts viendra rappeler que La Mémoire des arbres n’est pas une dystopie : nous aussi sommes tour à tour manipulés et témoins (silencieux ?) de catastrophes.

En partenariat avec ETOPIA.

MODÉRATION

Jean-Jacques Jespers, docteur en droit et licencié en journalisme, a été journaliste à la RTBF pendant trente-trois ans. Il y a, entre autres, présenté le journal télévisé dans les années 1980. Depuis 1980, il enseigne au département des sciences de l'information et de la communication de l'Université libre de Bruxelles, département où il préside la filière "information et communication" depuis 2008.

INTERVENANT.E.S

Gabrielle Hecht (USA) est Docteur en Histoire et Sociologie des Sciences. Après avoir enseigné l’histoire à l’Université du Michigan, notamment comme directrice du programme Science, Technologie et Société, ainsi qu’au Centre d’Études africaines, elle est aujourd’hui professeure de Sécurité nucléaire à la Fondation Frank Stanton de l’université de Stanford.

Experte internationalement reconnue, entre autres sur le nucléaire français et l’exploitation de l’uranium africain, elle a publié plusieurs ouvrages sur ces questions.

Elle est également conseillère scientifique pour l’Andra, l’Agence nationale (française) pour la gestion des déchets radioactifs.

https://gabriellehecht.org


Mycle Schneider (DE/FR), analyste indépendant sur l’énergie et la politique nucléaire, est le coordinateur du "World Nuclear Industry Status Report" (WNISR), rapport annuel sur le développement du nucléaire dans le monde. Il conseille régulièrement diverses institutions et participe à plusieurs conseils internationaux sur l’énergie et les matières fissibles.

https://www.worldnuclearreport.org

 

Nadezda Kutepova (RUS), originaire d'Ozersk, fondatrice de Planète de l'espoir.

 

Alain de Halleux (B), diplômé en Sciences chimiques (nucléaire) de l’UCL, est cinéaste, réalisateur de plusieurs documentaires sur le nucléaire, notamment Chernobyl 4 Ever (2011) et Welcome to Fukushima (2013).

https://www.cinergie.be/personne/de-halleux-alain

 

Luc Barbé (B), ancien directeur de cabinet du Secrétaire d’État à l’Énergie entre 1999 et 2003, fin connaisseur du nucléaire belge, auteur de La Belgique et la bombe. Du rêve atomique au rôle secret dans la prolifération nucléaire (Etopia, 2013) et La NV-A expliquée aux francophones (Etopia, 2019).

 

Yves Marignac (FR) est directeur de WISE-Paris, service d’études et d’information sur l’énergie. Il fut membre en 2012-2013 du Secrétariat Général du « Débat national sur la transition énergétique » et lauréat du « Nuclear Free Future Award 2012 » pour sa contribution au scénario négaWatt. Il est membre des Groupes permanents d’experts de l’Autorité française de Sûreté nucléaire.

Infos

Et aussi...

Backstage