Spectacle déambulatoire - 80’ - fr

Jean-Pierre Baudson, Alfredo Cañavate et Patrick Donnay sont les trois derniers comédiens permanents du Théâtre National. Les témoins d’une époque et d’un statut : ceux d’artistes assurés de pouvoir travailler sans s’inquiéter du lendemain. 35 années de rencontres. 35 années égrenées de souvenirs, de textes magnifiques et très peu de regrets en somme.

Pour souligner cette collaboration exceptionnelle, Fabrice Murgia a sollicité l’imaginaire de Nicolas Buysse. Pour trois interprètes atypiques, spectacle atypique ! C’est à une prestation hors les murs que le trio nous convie sous la houlette d’un metteur en scène qui affectionne les aléas de la cité. Entre émotions et espièglerie, ils ravivent la mémoire. Elle se faufile dans les anecdotes savoureuses, les chansons, les poèmes, les monologues revisités avec une maîtrise qui rappelle l’art de nos frais pensionnés. Même la liste nécrologique prête à sourire.

Mais qu’on ne s’y trompe pas. Le Dernier salut ne met en aucune manière fin à leur carrière. Il clôt tout au plus un contrat lié à l’institution. Le goût du théâtre demeure intact. Celui de jouer en est vivifié. Et nous de conclure : dans ce monde qui prend parfois la jeunesse pour une vertu, ce Dernier salut rappelle que l’âge est un allié pour qui traverse le temps avec curiosité.

Presse

"Le trio ne courbe pas l’échine. On sent entre les trois sexagénaires les liens invisibles du plaisir d’avoir interprété les beaux textes, offerts au public dont la seule volonté, au fond, est de s’abonner à la réflexion." Bernard Meeus, Salut les artistes !, dans Le Soir Mag, version papier

"Leur incroyable vitalité et leur insatiable envie de vouloir partager quelques moments avec le public épatent." Nicolas Naizy,  Trois "Monument Men" au National, dans Focus Vif, le 10.12.2019

"Un dernier cadeau original, une sortie de scène digne des saltimbanques qu’ils sont et resteront, une démonstration de dynamisme et d’enthousiasme intacts et toujours et encore l’amour des mots, des belles tirades et le désir d’amour de ce public auquel il est impossible de dire « Je suis venu te dire que je m’en vais... »." Palmina Di Meo, Nostalgie au clair de lune, dans Demandez Le Programme, le 06.12.2019

Retrouvez la revue de presse réalisée lors des représentations au Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

Distribution

  • Conception, écriture & mise en scène
    Nicolas Buysse 

    Dramaturgie
    Jean-Michel Frère 

    Scénographie 
    Ditte van Brempt 

    Avec
    Jean-Pierre Baudson 
    Alfredo Cañavate 

    Patrick Donnay 

    Création sonore 
    Maxime Glaude 

  • Régie son 
    Pawel Wnuczynski 

    Création 
    Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles 

    Production 
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles 

    Avec l’aide de 
    Cie Victor B 

    Construction décor & costumes 
    Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Atelier Construction de Quai 41-Guy Carbonnelle 

    Remerciement à
    L’Hôtel Métropole Bruxelles

Tournées

Backstage