La Mémoire des arbres

Revue de presse

La Mémoire des arbres

Béatrice DELVAUX, Jean-Pierre JACQMIN, Bertrand HENNE, Le grand oral, sur RTBF, le 21.09.2019, disponible sur Auvio

 

"Le tout compose un spectacle binaire. D’abord une scénographie d’une sombre beauté qui passe du réalisme à l’élan poétique et une musique de Dominique Pauwels, du groupe LOD, qui creuse et amplifie la poésie sur scène. Au centre un acteur d’instinct qui porte un texte décousu avec vigueur."

Christian Jade, "La mémoire des arbres" : entre poème symphonique et théâtre action., dans RTBF Culture, le 19.09.2019

 

David Courier, LCR : Nadezhda Kutepova & Fabrice Murgia, sur LCR - BX1, le 18.09.2019

 

[...] si la norme ne s’applique pas à ton cas, tu changes la norme. [...] Ils ont changé leur statut de réservoir naturel en réservoir technique. Hier c’était un lac, aujourd’hui c’est un réservoir où on peut déverser des déchets."

Marie Baudet, Les yeux ouverts sur les secrets du nucléaire: "Personne n’a le droit d’être contre la Russie", dans La Libre, le 17.09.2019

 

Cindya Izzarelli et Xavier Vanbuggenhout, Le Mug, sur la RTBF, le 16.09.2019, disponible sur Auvio

 

"De op twee na grootste kernramp ooit werd door de Russen doodgezwegen. Fabrice Murgia en Josse De Pauw lichten het deksel van de beerput in beklijvend muziektheater."

Cultuur en media, Doodgezwegen op een nucleair kerkhof, dans De Standaard, le 16.09.2019

 

"Mais entre le coup de pub et l'engagement sincère, on préfère choisir le deuxième: c'est la réputation de "théâtre du réel" du National qui se joue ici -- et il semblerait qu'il la mérite."

Elisabeth Debourse, "La Mémoire des arbres" ou quand le réel déborde sur le théâtre (et vice-versa), dans Focus / Le Vif, le 16.09.2019

 

"Avec Dominique Pauwels et Nadezda Kutepova, il monte " La mémoire des arbres ", le troisième volet du cycle Ghost Road. L’acteur Josse de Pauw est vrai, juste, formidable."

Africa Gordillo, Théâtre vérité au National sur la ville secrète d'Oziorsk en Russie, dans RTBF, le 15.09.2019

 

"[...] le reportage n’épargne ni le comédien, Josse De Pauw, ni les Occidentaux en général, qui ne comprendraient rien à la Russie."

Catherine Makereel, Le Théâtre National dans le viseur des Russes, dans Le Soir, le 14.09.2019

 

"C’est la vertu du théâtre de donner la parole à ces secrets d’Etat et à la souffrance non reconnue des habitants. Au-delà du cas russe, la pièce dénonce tout autant les secrets qui entourent le nucléaire en général."

Guy Duplat, La pièce de Murgia épinglée par les pro-Poutine, dans La Libre, le 14.09.2019

 

"Dans ce reportage, la correspondante russe tire à boulets rouges sur le spectacle mais aussi sur Nadezda Kutepova, avocate native d’Oziorsk, aujourd’hui considérée comme une espionne par le régime russe et exilée en France."

Catherine Makereel, Le Théâtre National dans le viseur de la Russie, dans Le Soir, le 13.09.2019

 

"[...] tous ces destins se cristallisent en un seul homme : Josse De Pauw. Avec un jeu d’une densité herculéenne, le comédien porte en lui ces histoires venues d’un enfer où les flammes sont invisibles mais vous rongent à petits feux radioactifs, sur plusieurs générations."

Catherine Makereel, La mémoire des arbres Comment se battre quand l’ennemi est invisible?,  dans Le Soir, le 13/09/2019

 

"En conclusion, le spectacle est une expérience contemplative troublante, invitant – à mon sentiment – à une introspection semblable à celle du personnage. Qui sommes-nous face à ces évènements ?"

Louise Renard, La Mémoire des arbres, TN [théâtre musical], dans Theatron - Blog de spectacle vivant, le 13.09.2019

 

“Pour porter cette tragédie de l’humain et de ses envies, ses besoins, “face aux grands désirs et à l’orgueil de l’humanité”, les créateurs ont fait appel à Josse De Pauw, immense acteur, au coeur d’une narration teintée de langage cinématographique, à laquelle est également associé le Choeur d’enfants et de jeunes de la Monnaie..”

Marie Baudet, “La Mémoire des arbres” ou le poids du secret, dans La Libre Belgique, le 11.09.2019, version papier

 

« L’info resta longtemps opaque, amorce Fabrice Murgia. Avec beaucoup de cynisme dans la déclassification des informations. »

Bernard Meeus, Ozersk, la catastrophe cachée, dans Le Soir Mag, le 11.09.2019, version papier

 

Elle y vit une enfance soviétique dans une ville à l’apparence banale, avec ses écoles, son hôpital, ses supermarchés. Une vie ordinaire à un détail près : la ville est entourée de barrières que l’on ne traverse qu’avec des autorisations spéciales.

Catherine Makereel, Grand format - Oziorsk, la ville secrète, éclipsée par Tchernobyl, dans Le Soir, le 10.09.2019

 

Félicien Bogaerts, Plan Cult, sur la RTBF le 07.09.2019, disponible sur Auvio

 

"Plongé dans l’intériorité d’une âme essoufflée à la recherche de la vérité, le spectateur est soudain pris d’un doute: s’agit-il de la mise en fiction hallucinée d’un désastre passé et lointain, ou d’une fable écologique sombrement anticipatrice ?"

Sophie Soukias, Les racines du mal, dans BRUZZ, édition #1674 du 6 > 12.09.2019, version papier

 

- "On y voyait tellement d'injustices, tellement de gens malades jamais indemnisés, et qui continuent pourtant à vivre aux alentours et au cœur de cette ville "impropre à la consommation", entièrement coupée du monde."

Valérie Colin, Fabrice Murgia, dans L'Echo, le 05.09.2019

 

"Le dispositif multimédia " à la Murgia " prend ici tout son sens : il pallie les limites du théâtre et brise le quatrième mur comme jamais. Il rend visible ce que nos yeux ne peuvent pas voir : les radiations et les histoires de ceux qu'elles traversent."

Ville fermée, scène ouverte, dans Le Vif, le 04.09.2019

Programme